Le cyclone tropical Yasi, classé dans la catégorie maximale, a atteint la côte du nord-est de l’Australie tôt jeudi matin, s’accompagnant de violentes rafales de vent qui devraient sévir des heures durant, a annoncé le Bureau de la météorologie. «La partie centrale destructrice du cyclone Yasi a commencé à balayer la côte entre Innisfail et Cardwell, provoquant des vagues immenses», a-t-il ajouté.

Les habitants et les touristes d’une partie de la côte nord-est australienne étaient déjà en cours d’évacuation mardi, avant l’arrivée du «monstre», qui pourrait être l’un des pires de ces dernières années et pourrait gravement toucher le secteur agricole, notamment la production sucrière de la région, et décimer la récolte de bananes. On craint que le cyclone ne fasse des dégâts d’au moins 500 millions de dollars australiens pour le secteur.

Mercredi, le Bureau de la météorologie avait annoncé que l’intensité du cyclone avait été relevée de quatre à cinq, soit la catégorie maximale, mettant en garde «contre le pire cyclone jamais observé depuis des générations», précisant qu’il s’agissait de la première tempête tropicale de catégorie 5 à se produire dans la région depuis 1918.

«Sans aucun doute, nous allons devoir faire face à des ravages et à des scènes de désolation sans précédent», a déclaré la première ministre du Queensland, Anna Bligh, alors que des rafales de vent commençaient à semer la dévastation le long des côtes de cet Etat. «Le temps de l’évacuation est terminé. Les gens doivent à présent s’abriter là où ils se trouvent», pour en réchapper, a averti Mme Bligh.

Les premières rafales de vent ont arraché le toit d’un bâtiment près d’un centre d’accueil où 500 personnes avaient trouvé refuge à Innisfail, selon Bill Shannon, le maire de cette localité située sur le parcours de Yasi. Des poteaux électriques et des arbres jonchaient les routes le long de la côte à la suite des premières rafales.

L’œil du cyclone Yasi est évalué à 35 km de diamètre et son front à 650 km. Il devrait heurter de plein fouet une zone côtière très peuplée, entre Cairns et Cardwell, deux villes d’environ 130 000 habitants chacune.