«J’ai deux petits enfants à la maison…» Les mots étouffés par les sanglots, une mère danoise de 30 ans, effondrée, crie sa détresse vendredi dernier en entendant le verdict de son procès au Tribunal correctionnel de Copenhague: 2 ans de prison ferme pour atteinte grave à l’ordre public et pour avoir exhorté à la violence contre la police. Elle a aussitôt fait appel de cette condamnation.

Dans un discours le 9 janvier dans la capitale danoise, lors d’une manifestation des «Men in Black», mouvement opposé aux restrictions anti-covid, elle avait harangué la foule avec ces mots: «Etes-vous prêts à détruire la ville de manière non violente? Juste pour faire prendre conscience que nous sommes contre ce confinement du gouvernement.» Une menace suffisante pour le jury et le juge, aggravée par ses appels à poursuivre la manifestation après sa dissolution.