L’Iran était le pays le plus sanctionné du monde jusqu’à ce qu’il soit dépassé cette année par la Russie après l’invasion de l’Ukraine. Au 28 octobre 2022, 3853 sanctions visaient des entités ou des personnes iraniennes. Les premières sanctions ont été imposées par les Etats-Unis en novembre 1979, suite à une prise d’otages à l’ambassade américaine à Téhéran. Parmi les dernières en date, l’Union européenne a adopté le 14 novembre 32 sanctions supplémentaires à l’encontre des responsables de la répression sanglante des manifestations pacifiques déclenchées par le décès en prison de Mahsa Amini le 16 septembre, arrêtée par la police des mœurs pour un voile mal porté. Le Conseil fédéral s’est refusé jusqu’ici à reprendre ces dernières sanctions.