L’Irlandais David O’Sullivan est un témoin très privilégié de l’action de la Commission européenne. Aujourd’hui en retraite, associé au cabinet d’avocats Steptoe & Johnson, cet ancien secrétaire général de l’exécutif communautaire a aussi été l’architecte du Service européen d’action extérieure et l’interlocuteur de la Suisse, avant de terminer sa carrière comme ambassadeur de l’UE aux Etats-Unis. Brexit, climat, guerre commerciale… Alors que le dernier sommet des chefs d’Etat ou de gouvernement de 2019 s’achève ce vendredi à Bruxelles, il juge les premiers pas de la nouvelle Commission et de sa présidente, l’Allemande Ursula Von Der Leyen.

Le Temps: La nouvelle Commission entrée en fonction le 1er décembre devra, de suite, s’atteler à un nouveau chapitre du Brexit: la redéfinition des futures relations avec le Royaume-Uni qui votait ce jeudi. Une nouvelle crise en perspective?