Justice

Les délibérations s'éternisent au procès d'El Chapo

Au second jour de leurs délibérations, les jurés ont demandé à réécouter une conversation téléphonique portant sur le trafic de «glaçons» et revoir plusieurs dépositions

Les jurés du procès d'El Chapo ont demandé mardi à réexaminer les dépositions de plusieurs témoins à charge du narcotrafiquant mexicain, sans arriver encore à un verdict.

Au second jour de leurs délibérations, les douze jurés new-yorkais ont notamment demandé à réécouter une conversation téléphonique, interceptée par le gouvernement américain, entre Joaquin Guzman alias El Chapo et une femme, portant sur le trafic de «glaçons», un type de méthamphétamines, a indiqué le juge fédéral Brian Cogan.

Lire aussi:  Au procès d’El Chapo, les narcos prouvent qu’un mur ne servirait à rien

Ils ont aussi demandé à revoir une partie de la déposition de Jesus El Rey Zambada, qui dirigeait les opérations du cartel de Sinaloa dans la ville de Mexico, ainsi que la transcription complète des dépositions d'Alex et Jorge Cifuentes, grands fournisseurs de cocaïne d'El Chapo, a précisé le juge fédéral de Brooklyn. Les dépositions des deux frères ayant duré plusieurs jours, leur réexamen par les jurés pourrait prendre un certain temps.

El Chapo risque la prison à perpétuité

Après trois mois de procès, le jury doit décider si El Chapo est coupable des dix chefs d'accusation contre lui, dont ceux de participation à une organisation criminelle, conspiration pour importer et exporter de la drogue, utilisation d'armes à feu et blanchiment d'argent.

La justice américaine l'accuse d'avoir co-dirigé pendant 25 ans le puissant et ultra-violent cartel de Sinaloa, basé dans le nord-ouest du Mexique et responsable selon elle d'avoir exporté plus de 155 tonnes de cocaïne aux Etats-Unis.

Lire aussi: El Chapo, splendeurs et misères d’un baron de la drogue

La défense présente en revanche l'accusé comme le bouc-émissaire d'un gouvernement mexicain corrompu, et assure que le vrai chef du cartel était Isamel El Mayo Zambada, toujours en fuite. S'il est déclaré coupable, El Chapo, 61 ans, devenu une légende des cartels mexicains après deux évasions spectaculaires de prisons au Mexique, devrait être condamné à la prison à perpétuité.

Publicité