«Le roi a reçu en audience en début d’après-midi […] Yves Leterme Premier ministre, qui a présenté la démission du gouvernement. Le roi tient sa décision en suspens», selon un texte du palais. «Le roi et le Premier ministre ont souligné combien, dans les circonstances actuelles, une crise politique serait inopportune et porterait un grave préjudice d’une part au bien-être économique et social des citoyens et d’autre part au rôle de la Belgique sur le plan européen», ajoute-t-il.

Peu avant, Yves Leterme avait jeté l’éponge en présentant la démission de son cabinet, moins de cinq mois après son entrée en fonction. Cette décision a été rendue inéluctable par le départ d’un parti clé de sa coalition, les Libéraux flamands de l’Open VLD, en raison d’un différend linguistique entre Flamands et francophones. La Belgique s’apprête à assumer en juillet la présidence tournante de l’Union européenne.