La crise sanitaire a accéléré une tendance démographique à la diminution des naissances en Europe. «Le Temps» consacre une série d’articles à ce phénomène.

Lire aussi: 

Après la crise vaccinale et le séisme économique engendré par la pandémie, place à la crise démographique. Alors que la Commission européenne doit déjà répondre aux reproches des 27 pays membres de l’UE sur l’approvisionnement insuffisant du continent en vaccins, et sur le montant jugé maintenant trop faible de son plan de relance de 750 milliards d’euros, un autre défi se profile: celui de la dénatalité.