france

Les députés s’emparent du «cabinet noir» de Sarkozy

Une délégation parlementaire a questionné des responsables de la sécurité nationale sur la «filière yéménite» sur les accusations du Canard enchaîné, selon qui le président Sarkozy fait surveiller des journalistes

La Délégation parlementaire au Renseignement a auditionné jeudi le directeur général de la police nationale, Frédéric Péchenard, et le directeur de la DCRI, Bernard Squarcini, sur les affaires d’espionnage de journalistes, a-t-on appris de sources parlementaires.

L’audition à huis clos de MM. Péchenard et Squarcini a duré pendant deux heures et demie dans la matinée au sein de l’Assemblée nationale, a-t-on précisé.

Elle était prévue initialement sur le terrorisme et notamment «la filière yéménite», selon les mêmes sources, mais l’ordre du jour a été modifié «en raison de l’actualité brûlante», liée aux informations du Canard Enchaîné accusant Nicolas Sarkozy de superviser l’espionnage de journalistes. Des accusations démenties par l’exécutif.

La teneur des propos échangés au cours de cette audition n’a pas été dévoilée, plusieurs sources parlementaires invoquant le «secret défense» .

La Délégation parlementaire au Renseignement a été créée en 2007. Ses travaux sont couverts par le secret défense.

Publicité