La semaine dernière était jugée décisive pour tenter une désescalade entre la Russie et l’Occident au sujet de l’Ukraine. Mais les choses ne se sont pas bien passées. Moscou et Washington n’ont cependant pas fermé la porte à la diplomatie dans un contexte très tendu. Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov se rencontreront vendredi 21 janvier à Genève pour tenter une nouvelle fois une percée dans un dossier qui menace la sécurité de l’Europe. C’est le quotidien russe Kommersant qui a donné la nouvelle en primeur. Le Département d’Etat américain vient de confirmer l’information lors d’un briefing destiné aux journalistes. Selon Washington, «il n’y a pas de substitut à la diplomatie de personne à personne».