Etats-Unis

La destitution, ce tortueux jeu de l’oie

L’un des témoins clés de la procédure d’impeachment, l’ambassadeur Gordon Sondland, vient de l’admettre: Donald Trump a bien mis l’Ukraine sous pression pour enquêter sur les Biden. Décryptage d’un psychodrame qui se joue en pleine campagne présidentielle

Un président menacé d’impeachment en colère, une administration Trump qui empêche des auditions dénonçant une «mascarade», des démocrates tenaces et des républicains qui attaquent, le tout à moins d’un an de l’élection présidentielle. A ce tableau, il faut désormais ajouter un nouvel élément: le témoin qui revient sur ses déclarations. C’est ce que vient de faire Gordon Sondland, ambassadeur américain auprès de l’Union européenne.

Lire aussi: Un proche de Donald Trump livre un témoignage embarrassant pour le président