Un président menacé d’impeachment en colère, une administration Trump qui empêche des auditions dénonçant une «mascarade», des démocrates tenaces et des républicains qui attaquent, le tout à moins d’un an de l’élection présidentielle. A ce tableau, il faut désormais ajouter un nouvel élément: le témoin qui revient sur ses déclarations. C’est ce que vient de faire Gordon Sondland, ambassadeur américain auprès de l’Union européenne.

Lire aussi: Un proche de Donald Trump livre un témoignage embarrassant pour le président