L’essentiel

Les contraintes sanitaires doivent être levées ce lundi en Belgique.

■ Les conditions de vie des femmes détériorées

Violences sexistes en hausse, difficile retour au travail, santé mentale en berne: les deux ans de pandémie de covid-19 ont détérioré les conditions de vie des femmes dans le monde. Des études sonnent à nouveau l’alarme à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes.

L’ONU Femmes a publié en novembre 2021 une enquête menée auprès de 16 154 femmes dans 13 pays à revenus intermédiaires (Colombie, Ukraine, Maroc, Bangladesh, etc.) Quelque 45% de ces femmes disent avoir été victimes, ou connaître une femme qui a été victime, de violences depuis le début de la pandémie. Deux femmes sur cinq ont par ailleurs ressenti un impact négatif de la pandémie sur leur santé mentale. En cause, la charge mentale provoquée par la gestion des tâches ménagères. Les incompatibilités entre télétravail et tâches domestiques sont aussi pointées du doigt, la faute à une rigidité des employeurs.

■ Un convoi anti-restrictions près de Washington

Dimanche matin, des douzaines de camions ont longé Washington, sans y entrer, afin de protester contre les restrictions anti-covid. Ces dernières ont toutefois déjà été considérablement allégées dans de nombreux États.