Devant la carte de France de la vaccination, réalisée à partir des chiffres de l’assurance maladie par Emmanuel Vigneron, géographe de la santé, un constat saute aux yeux: par rapport à la moyenne, le sud-est du pays est nettement moins vacciné que le nord-ouest. Si Paris, la Bretagne et le nord de la France enregistrent les plus forts pourcentages de vaccination, les départements de la côte méditerranéenne, de Nice à Perpignan, ainsi qu’une bonne partie des terres de l’arrière-pays, sont très en retard, alors que les déserts médicaux concernent davantage le nord que le sud du pays.