Dans le déluge de livres publiés à l’approche des élections américaines, deux petits ouvrages jumeaux parus chez le même éditeur : Pierre Gobet et Laurent Sierro, deux observateurs romands, deux journalistes, respectivement le correspondant à Washington de la Radio Télévision suisse (RTS) et un rédacteur à l’Agence télégraphique suisse (ATS).

Deux regards particuliers qui, ici, se complètent bien davantage qu’ils ne se confondent, même si tous deux puisent leur matière dans un long voisinage avec la réalité des Etats-Unis.

Pourquoi Trump?

En quelques dizaines de pages, Pierre Gobet s’emploie à répondre à la question que tout le monde se pose aujourd’hui : que peuvent bien trouver à Donald Trump ces millions d’Américains qui sont prêts à l’élire président des Etats-Unis et à en faire, peut-être, «l’homme le plus puissant de la planète»?

Au-delà du parcours et de la personnalité propres au protagoniste, le journaliste donne d’entrée de jeu les pistes d’explication – classiques – qui lui permettront de s’approcher de la résolution de ce grand mystère : les malaises qui entourent le rôle des élites politiques et l’accroissement des inégalités économiques, mais aussi l’identité même de la grande puissance américaine ainsi que la place qu’elle entend tenir dans le monde.

De la lente dégringolade du parti républicain au désarroi de la classe moyenne américaine, du paysage médiatique qui tourne en roue libre aux Etats-Unis au perpétuel grand écart qui tiraille ce pays entre l’isolationnisme et l’universalisme, les thèmes tout juste esquissés donnent à l’ensemble la forme d’un petit précis un rien plus ambitieux qu’il n’en a l’air et d’une lecture souvent stimulante.

Série de reportages sur la population américaine

Objectif identique mais méthode différente pour Laurent Sierro, dont l’ouvrage consiste en une série de reportages rédigés ces dernières années. Les migrants mineurs du Texas, les descendants des «gens de couleur libres» de la Nouvelle-Orléans (soit ceux dont les ancêtres n’étaient pas des esclaves), les mormons de l’Utah ou les Cubains de Miami… Autant de composantes de ce patchwork qui sert de toile de fond aux Etats-Unis et qui disent assez la vitalité, mais aussi les défis qui font l’ordinaire de ce pays-continent toujours en mouvement.

Une Amérique trop vaste pour être réduite à celle de Donald Trump, comme semble le suggérer Laurent Sierro ? Ou, au contraire, un pays guetté par le repli sur lui-même, ombrageux et unilatéral, comme le craint Pierre Gobet en cas de victoire du milliardaire new-yorkais ? Ce sont les Américains qui trancheront, le 8 novembre.


  • «L’Amérique de Trump, Portrait d’un pays en colère», Pierre Gobet, Georg, 106 p.

  • «Les Nuits américaines, Au coeur de la diversité politique, économique et sociale des Etats-Unis», Laurent Sierro, Georg, 168 p.