En marge du bloc occidental, l’Inde se garde de condamner la guerre en Ukraine. Pour désamorcer le conflit, le gouvernement de Narendra Modi préconise «la nécessité de revenir sur la voie du dialogue et de la diplomatie». L’Inde s’est également abstenue lors du vote massif du Conseil de sécurité condamnant l’attaque de la Russie, son puissant allié depuis l’époque de l’URSS et son principal fournisseur d’armes. New Delhi campe sur sa neutralité de principe et tente de ménager ses partenaires adverses, mais pressée de toute part, elle est proche du cauchemar diplomatique.