États-Unis

Diviser pour mieux régner, la stratégie de Donald Trump

En pleine polémique sur les tweets racistes visant quatre élues démocrates, le président américain enfonce le clou. Il cherche à accentuer les divisions parmi les démocrates tout en attisant les tensions raciales

Elles «détestent» l’Amérique et n’ont qu’à «retourner d’où elles viennent». La polémique autour des tweets racistes de Donald Trump n’en finit plus de rebondir. Mercredi soir, lors d’un rallye à Greenville, en Caroline du Nord, le président s’en est une nouvelle fois pris aux quatre élues démocrates qu’il attaque violemment depuis dimanche. Voilà qui donne un avant-goût du climat politique délétère qui risque de s’imposer ces prochains mois.

«Renvoyez-la! Renvoyez-la!»

Donald Trump électrise ses troupes en choisissant clairement de prôner la division et d’alimenter les tensions raciales, déjà vives aux Etats-Unis. Il cherche à mobiliser son électorat blanc en misant sur le rejet des minorités. «Ces idéologues de gauche […] veulent détruire notre Constitution, supprimer les valeurs sur lesquelles notre magnifique pays a été bâti. Ce soir, nous renouvelons notre détermination à ne pas voir l’Amérique devenir un pays socialiste», a-t-il lancé depuis son podium. Il a enflammé la foule avec des propos incendiaires. Surtout, ses sympathisants se sont mis à scander «Renvoyez-la! Renvoyez-la!» quand Donald Trump a évoqué Ilhan Omar, l’une des deux musulmanes du Congrès, régulièrement épinglée pour des propos jugés antisémites.