Comment l'Europe vit-elle les Etats-Unis de Donald Trump? Alors qu'une élection majeure se déroulera le 3 novembre, nous consacrons une série d’articles à cette Amérique qui fascine toujours, qui trouble ou qui dérange.

Retrouvez au fur et à mesure les articles de cette collection

Avril 2012. J’assiste à une cérémonie de naturalisation au Federal Hall, un édifice au cœur de Wall Street où, en 1789, fut intronisé George Washington, le premier président des Etats-Unis. Ils sont 75 à attendre le document certifiant leur citoyenneté américaine. Peu après les officialités, une Néerlandaise de confession juive me l’avoue: elle se sent embrassée par son pays d’adoption. Le président Barack Obama s’adresse à eux par vidéo: «Utilisez votre liberté pour le bien de la nation. […] Ensemble, nous pouvons nous assurer que les Etats-Unis restent un phare qui continue d’éclairer le monde.»

Lire: «Bienvenue dans la famille américaine»