L’essentiel

La Suisse comptabilisait ce vendredi 4382 nouveaux cas d’infection et 101 décès supplémentaires en 24 heures. 199 malades ont été hospitalisés.

La situation actuelle est fragile et instable, a averti vendredi devant la presse le ministre de la Santé Alain Berset. Pour la première fois depuis un mois, les nouveaux cas de coronavirus sont plus nombreux qu’il y a une semaine. La situation n’est toutefois pas la même dans toutes les régions. Les cantons les plus touchés doivent prendre de nouvelles mesures.

La Suisse élargit à nouveau sa liste de pays à risques. Dès la mi-décembre, les ressortissants de quinze pays devront respecter une quarantaine de dix jours lorsqu’ils entrent en Suisse. Des régions italiennes et autrichiennes font également partie de cette liste.

La pandémie a fait plus de 1,5 million de morts dans le monde. Elle s’accélère aux Etats-Unis – qui a battu son record absolu de nouveaux cas détectés en une seule journée – comme au Brésil qui a franchi le seuil des 175 000 décès.

Retrouvez  notre résumé de la journée d’hier


■ Conférence de presse du Conseil fédéral

La situation actuelle est fragile et instable, a averti vendredi le ministre de la santé Alain Berset. Pour éviter un retournement de situation et une nouvelle hausse des cas, les cantons les plus touchés doivent prendre de nouvelles mesures.

Aujourd’hui, pour la première fois depuis un mois, les nouveaux cas de coronavirus sont plus élevés qu’il y a une semaine

La situation n’est toutefois pas la même dans toutes les régions. Dans les cantons romands notamment, qui ont pris des mesures plus strictes, les cas diminuent. En Suisse alémanique, la tendance est plutôt à la stagnation à un très haut niveau, voire à une augmentation, a mis en garde le conseiller fédéral.

Alain Berset a indiqué qu’il entrerait en contact avec les cantons où la situation est jugée délicate et que le Conseil fédéral referait le point mardi prochain lors d’une séance extraordinaire et qu’il annoncerait vendredi prochain des mesures supplémentaires si les cantons n’ont pas pris les devants.

Ouverture des domaines skiables

Les domaines skiables ne pourront ouvrir qu’avec une autorisation cantonale à partir du 22 décembre. Le Conseil fédéral a décidé de leur serrer la vis mais il n’a toutefois pas été aussi loin que ses voisins, dont certains ont carrément fermé les stations.

Lire aussi: Skier à Noël, l’obstination suisse qui horrifie la presse européenne

L’autorisation ne sera accordée que si la situation épidémiologique le permet, précise le gouvernement dans un communiqué. Les capacités dans les hôpitaux, les centres de test et de traçage des contacts doivent également être assurées.

Faites vous testez! Même si vous avez des symptômes très légers

Alain Berset

Les domaines skiables doivent encore disposer de concepts de protection stricts, afin d’empêcher la propagation du virus. Le masque sera obligatoire sur toutes les remontées, y compris sur les télésièges et les tire-fesses, et dans les files d’attente. La distance devra aussi être respectée.

La situation actuelle est fragile et instable

Dans les télécabines et autres moyens de transport fermés, seuls deux tiers des places pourront être occupées. La mesure vaut aussi bien pour les places assises que debout. Elle devra être respectée dès mercredi.

Dispositions pour les fêtes de fin d’année:

  • Dans les grands magasins, le nombre de mètres carrés par client passera de 4 à 10 dès mercredi prochain. Dans tous les restaurants de Suisse, les données d’un client par table devront être recueillies, une pratique déjà en vigueur dans certains cantons.
  • Dans le domaine de la restauration: dans tous les restaurants du pays, les coordonnées d’un client par table devront être recueillies, une pratique déjà en vigueur dans certains cantons. Les établissements pourront fermer à la Saint-Sylvestre à 1h au lieu de 23h.
  • Le gouvernement recommande en outre vivement que les réunions dans le cadre privé ou dans les restaurants ne regroupent que deux foyers, pour éviter la multiplication des contacts. La limite de dix personnes est maintenue.

Télétravail

Le télétravail est vivement recommandé. L’idée, selon le Conseil fédéral, est de limiter au maximum les contacts avant les fêtes de fin d’année, surtout s’il est prévu de se réunir avec des personnes à risques.


■ Genève se dote d’un budget déficitaire pour affronter la crise

Genève se dote d’un budget 2021 qui affiche un déficit historique de 846 millions de francs. La grande majorité du Grand Conseil composée des cinq partis gouvernementaux a voté cette feuille de route afin d’apporter de la stabilité institutionnelle pour affronter la crise.

Le budget 2021 a été accepté par 76 voix contre 17 et 2 abstentions. «C’est évidemment un mauvais budget au regard de l’ampleur du déficit. C’est un bon budget au regard de la situation exceptionnelle que nous vivons», a déclaré Jacques Blondin, député PDC rapporteur de majorité.


■ Cinémas et théâtres rouvriront le 19 décembre dans quatre cantons

Les cinémas, théâtres et salles de spectacle pourront rouvrir dès le 19 décembre sur Vaud, Genève, Fribourg et Neuchâtel. Les quatre cantons ont annoncé conjointement vendredi cette mesure, qui reste toutefois conditionnée à l’évolution sanitaire.

Lire aussi: Lieux culturels: une réouverture sous conditions

L’accueil du public en salle redevient possible à condition de respecter la limite de 50 personnes au maximum pour une manifestation culturelle, fixée par le Conseil fédéral, indique la Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP).

Les cantons de Berne et du Jura, associés à cette concertation, ont confirmé leur décision antérieure de réouverture pour, respectivement, le 14 et le 17 décembre. Quant au Valais, il avait annoncé jeudi que ses lieux culturels pourraient rouvrir le 14 décembre.


■ Liste de pays à risques élargie

La Suisse élargit à nouveau sa liste de pays à risques. Dès la mi-décembre, les ressortissants de quinze pays, dont les Etats-Unis, la Croatie, ou le Portugal, devront respecter une quarantaine lorsqu’ils entrent en Suisse.

La Géorgie, la Hongrie, la Jordanie, la Lituanie, la Macédoine du Nord, la Pologne, Saint-Marin, la Serbie et la Slovénie ont également été ajoutés à cette liste, indique vendredi l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur son site internet. Ils rejoignent Andorre, le Luxembourg et le Monténégro.

Les voyageurs des régions italiennes d’Emilie-Romagne, du Frioul-Vénétie julienne et de Vénétie devront également respecter une quarantaine s’ils entrent en Suisse. Il en va de même en Autriche pour les Land de Carinthie et de Styrie. Il existait déjà une obligation d’isolation pour les régions de Haute-Autriche et de Salzbourg, ainsi que pour le Territoire d’outre-mer de Polynésie française.

La Tchéquie a en revanche été retirée de cette liste. Les nouvelles dispositions entrent en vigueur le 14 décembre.


■ Ski: le Conseil du Léman demande un assouplissement à Emmanuel Macron

Le Conseil du Léman, réunissant des cantons suisses et départements français autour du lac et présidé actuellement par le conseiller d’Etat Pascal Broulis, a souligné vendredi les «enjeux dommageables» de la fermeture des remontées mécaniques en France, et demandé un assouplissement, alors que la population peut skier en Suisse.

«Les partenaires institutionnels du Conseil du Léman ont décidé de transmettre à la Présidence de la République française […] un courrier soulignant les enjeux dommageables de la fermeture des remontées mécaniques en France pour le territoire lémanique dans son ensemble», ont-ils indiqué dans un communiqué.

Soulignant que certains stations alpines et jurassiennes sont à cheval sur les territoires français et suisse, ils estiment que la «fermeture des remontées mécaniques, mais aussi la mise en place de mesures restrictives, condamnent l’activité économique et sociétale autour des stations de montagne».

Les cantons de Vaud, de Genève et du Valais ont cosigné cette démarche avec les départements français de la Haute-Savoie et de l’Ain, ainsi que la Région Auvergne Rhône-Alpes. En France, les stations de ski pourront rouvrir à Noël, mais les remontées mécaniques devront rester fermées pour éviter des attroupements.


■ 4382 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse compte vendredi 4382 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). 101 décès supplémentaires sont à déplorer et 199 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 27 425 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 15,98%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d’infections est de 51 482. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 595,53 nouvelles infections pour 100 000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 344 497 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 2 836 245 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s’élève à 4848 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 14041.

Le pays dénombre par ailleurs 27 525 personnes en isolement et 25 411 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 190 autres personnes revenant de voyage d’un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.


■ JO de Tokyo: la facture explose

Deux milliards d’euros de plus: les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont annoncé que l’événement reporté à l’été 2021 en raison du coronavirus coûterait plus que prévu, portant le budget total à environ 13 milliards d’euros.

Cette annonce intervient alors que les organisateurs japonais et le Comité international olympique (CIO) tentent de susciter l’enthousiasme autour de ces Jeux depuis leur report en mars dernier, assurant que l’événement pourra avoir lieu à l’été 2021 même si la pandémie n’est pas sous contrôle.

Nous avons fait tout ce que nous pouvions pour mériter la compréhension du public.

Mais le surcoût de 2,1 milliards d’euros, qui s’ajoute au budget total jusque-là estimé à 10,7 milliards d’euros (1350 milliards de yens), pourrait encore refroidir l’opinion publique japonaise qui, selon plusieurs sondages, est majoritairement opposée à la tenue des JO l’été prochain.

«Cela pourrait être vu comme trop cher ou alors comme la preuve que nous avons bien réussi à maîtriser les coûts, cela dépend comment vous voyez ça», a déclaré aux journalistes le directeur général du comité d’organisation de Tokyo-2020, Toshiro Muto.

Selon le comité d’organisation, la facture additionnelle de 267 milliards de yens s’explique par des coûts opérationnels liés au report (171 milliards de yens) et par l’impact financier des mesures contre le coronavirus qui seront mises en place pour les Jeux (96 milliards de yens).


■ La Chaux-de-Fonds s’attend à un déficit de près de 20 millions

La Ville de La Chaux-de-Fonds s’attend à un déficit de 19,9 millions de francs en 2021, après prélèvement de 4 millions dans la réserve conjoncturelle. Ce résultat est en grande partie dû à la crise sanitaire, qui aura un impact financier de 10 millions sur les comptes de la commune.

«La démographie (diminution de plus de 1500 habitants en cinq ans), les réformes fiscales cantonales (baisse de 4,7 millions entre 2019 et 2021) et la crise économique frappant notamment le secteur horloger», sont des facteurs aggravants, a indiqué vendredi le nouveau Conseil communal. «Sans les énergiques efforts de rigueur de ces dernières années, le déficit dépasserait les 30 millions de francs», a-t-il ajouté.

Les autorités ont décidé néanmoins d’inscrire 22 millions de francs d’investissements au budget pour attester «de la volonté de mener à bien de grands projets» comme le nouveau Musée d’histoire naturelle, le complexe sportif des Mélèzes, ou encore des réaménagements urbains en profondeur. Ces investissements vont «permettre de réinsuffler aux Montagnes un dynamisme et de renforcer leur qualité de vie», ont-elles expliqué.


■ La reprise économique suspendue au vaccin

Les espoirs de reprise en Suisse sont suspendus à l’arrivée d’un vaccin qui devrait permettre de relancer une économie lourdement affectée par la pandémie de coronavirus. Si de premiers signes d’amélioration sont déjà constatés au niveau des exportations, d’autres domaines comme le commerce de détail ou le tourisme sont en difficulté et vont faire face à une accélération de leur transformation.

L’arrivée d’un vaccin contre le Covid-19 «change les règles du jeu» en permettant de «contrôler et de contenir la pandémie», estime Samy Chaar, économiste en chef de la banque Lombard Odier. Alors que le Royaume-Uni s’apprête à démarrer la semaine prochaine sa campagne de vaccination, l’Union européenne et la Suisse espèrent suivre en début d’année prochaine.

«Si la pandémie est sous contrôle, nous assisterons à une solide reprise économique», poursuit Samy Chaar. Un avis partagé par son homologue de la banque UBP. Selon Patrice Gautry, «le vaccin sera un accélérateur de la reprise au niveau mondial». Sans ce remède, la reprise mondiale devrait évoluer autour de 5% en 2021, mais avec la vaccination la conjoncture mondiale pourra accélérer de 6% l’année prochaine, selon les estimations de l’économiste en chef de l’établissement genevois.


■ Des présidents prêts à se faire vacciner publiquement

Le président élu Joe Biden et les anciens présidents américains Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton se sont dits prêts à se faire vacciner publiquement afin d’encourager leurs concitoyens à en faire de même.

Barack Obama, 59 ans, a affirmé faire «entièrement confiance» aux autorités sanitaires du pays, dont l’immunologue Anthony Fauci, figure scientifique très respectée aux Etats-Unis. «Si Anthony Fauci me dit que ce vaccin est sûr et peut protéger du Covid, je n’hésiterai pas à me le faire injecter», a-t-il déclaré dans un entretien radio à SiriusXM, dont des extraits ont été partagés mercredi sur YouTube.

«Je promets que lorsqu’il sera disponible pour les personnes moins vulnérables, je me ferai vacciner. Je pourrais le faire à la télévision ou faire en sorte que ce soit filmé, afin que les gens puissent voir que je fais confiance à la science», a-t-il ajouté.

Une tribune dans le Washington Post appelait le président élu Joe Biden, 78 ans, et sa future vice-présidente Kamala Harris, 56 ans, à se faire vacciner en direct à la télévision afin de convaincre les sceptiques, nombreux aux Etats-Unis face à la vitesse de développement des vaccins contre le Covid-19.


■ Le Parlement chilien autorise à puiser dans les fonds de retraite

Le Parlement chilien a adopté jeudi un projet de loi permettant aux citoyens de retirer, pour la deuxième fois, jusqu’à 10% de leurs fonds de retraite privés pour faire face à la crise économique.

Cette nouvelle initiative bénéficie d’un très large soutien populaire, selon plusieurs sondages. Pour les parlementaires qui l’ont soutenue, elle était nécessaire en raison de l’épuisement des aides d’Etat destinées aux familles pauvres dans le cadre de la lutte contre la crise économique liée à la pandémie. Le texte adopté jeudi prévoit que chaque affilié pourra retirer jusqu’à 5600 dollars.



Les nouveaux cas en Suisse (par 24 heures) depuis début mai:

  • Jeudi 3 décembre: 4455.
  • Mercredi 2 décembre: 4786.
  • Mardi 1er décembre: 3802.
  • Lundi 30 novembre (pour les 3 jours): 8782.
  • Vendredi 27 novembre: 4312.
  • Jeudi 26 novembre: 4509.
  • Mercredi 25 novembre: 4876.
  • Mardi 24 novembre: 4241.
  • Lundi 23 novembre (pour les 3 jours): 9751.
  • Vendredi 20 novembre: 4946.
  • Jeudi 19 novembre: 5007.
  • Mercredi 18 novembre: 6114.
  • Mardi 17 novembre: 4560.
  • Lundi 16 novembre (pour les trois jours): 12 839.
  • Vendredi 13 novembre: 6739.
  • Jeudi 12 novembre: 6924.
  • Mercredi 11 novembre: 8270.
  • Mardi 10 novembre: 5980.
  • Lundi 9 novembre (pour les trois jours): 17 309 cas.
  • Vendredi 6 novembre: 9409 cas.
  • Jeudi 5 novembre: 10 128.
  • Mercredi 4 novembre: 10 073.
  • Mardi 3 novembre: 6126.
  • Lundi 2 novembre (pour les trois jours): 21 926.
  • Vendredi 30 octobre: 9207.
  • Jeudi 29 octobre: 9386.
  • Mercredi 28 octobre: 8616.
  • Mardi 27 octobre: 5949.
  • Lundi 26 octobre (pour les trois jours): 17 440.
  • Vendredi 23 octobre: 6634.
  • Jeudi 22 octobre: 5256.
  • Mercredi 21 octobre: 5596.
  • Mardi 20 octobre: 3008.
  • Lundi 19 octobre (pour les trois jours): 8737.
  • Vendredi 16 octobre: 3015.
  • Jeudi 15 octobre: 2613.
  • Mercredi 14 octobre: 2823.
  • Mardi 13 octobre: 1445.
  • Lundi 12 octobre (pour les 3 jours): 4068.
  • Vendredi 9 octobre: 1487.
  • Jeudi 8 octobre: 1172.
  • Mercredi 7 octobre: 1077.
  • Mardi 6 octobre: 700.
  • Lundi 5 octobre (pour les 3 jours): 1548.
  • Vendredi 2 octobre: 552.
  • Jeudi 1er octobre: 550.
  • Mercredi 30 septembre: 411.
  • Mardi 29 septembre: 225.
  • Lundi 28 septembre (pour les 3 jours): 782.
  • Vendredi 25 septembre 488.
  • Jeudi 24 septembre: 391.
  • Mercredi 23 septembre: 437.
  • Mardi 22 septembre: 286.
  • Lundi 21 septembre (pour les 3 jours): 1095.
  • Samedi 19, dimanche 20 septembre: l’OFSP a arrêté de diffuser les chiffres le week-end.
  • Vendredi 18 septembre: 488.
  • Jeudi 17 septembre: 530.
  • Mercredi 16 septembre: 514.
  • Mardi 15 septembre: 315.
  • Lundi 14 septembre: 257.
  • Dimanche 13 septembre: 475.
  • Samedi 12 septembre: 465.
  • Vendredi 11 septembre: 528.
  • Jeudi 10 septembre: 405.
  • Mercredi 9 septembre: 469.
  • Mardi 8 septembre: 245.
  • Lundi 7 septembre: 191.
  • Dimanche 6 septembre: 444.
  • Samedi 5 septembre: 425.
  • Vendredi 4 septembre: 405.
  • Jeudi 3 septembre: 364.
  • Mercredi 2 septembre: 370.
  • Mardi 1er septembre: 216.
  • Lundi 31 août: 163.
  • Dimanche 30 août: 292.
  • Samedi 29 août: 376
  • Vendredi 28 août: 340.
  • Jeudi 27 août: 361.
  • Mercredi 26 août: 383.
  • Mardi 25 août: 202.
  • Lundi 24 août: 157.
  • Dimanche 23 août: 276.
  • Samedi 22 août: 295.
  • Vendredi 21 août: 306.
  • Jeudi 20 août: 266.
  • Mercredi 19 août: 311.
  • Mardi 18 août: 197.
  • Lundi 17 août: 187.
  • Dimanche 16 août 200.
  • Samedi 15 août: 253.
  • Vendredi 14 août: 268.
  • Jeudi 13 août: 234.
  • Mercredi 12 août: 274.
  • Mardi 11 août: 187.
  • Lundi 10 août: 105.
  • Dimanche 9 août: 152.
  • Samedi 8 août: 182.
  • Vendredi 7 août: 161.
  • Jeudi 6 août: 181.
  • Mercredi 5 août 181.
  • Mardi 4 août: 130.
  • Lundi 3 août: 66.
  • Dimanche 2 août: 138.
  • Samedi 1er août: 180.
  • Vendredi 31 juillet: 210.
  • Jeudi 30 juillet: 220.
  • Mercredi 29 juillet: 193.
  • Mardi 28 juillet: 130.
  • Lundi 27 juillet: 65.
  • Dimanche 26 juillet: 110.
  • Samedi 25 juillet: 148.
  • Vendredi 24 juillet: 154.
  • Jeudi 23 juillet: 117.
  • Mercredi 22 juillet: 141.
  • Mardi 21 juillet: 108.
  • Lundi 20 juillet: 20.
  • Dimanche 19 juillet: 99.
  • Samedi 18 juillet: 110.
  • Vendredi 17 juillet: 92.
  • Jeudi 16 juillet: 142.
  • Mercredi 15 juillet: 132
  • Mardi 14 juillet: 70.
  • Lundi 13 juillet: 63.
  • Dimanche 12 juillet: 85.
  • Samedi 11 juillet: 108.
  • Vendredi 10 juillet: 104.
  • Jeudi 9 juillet: 88.
  • Mercredi 8 juillet: 129.
  • Mardi 7 juillet: 54.
  • Lundi 6 juillet: 47.
  • Dimanche 5 juillet: 70.
  • Samedi 4 juillet: 97
  • Vendredi 3 juillet: 134.
  • Jeudi 2 juillet: 116.
  • Mercredi 1er juillet: 137.
  • Mardi 30 juin: 62.
  • Lundi 29 juin: 35.
  • Dimanche 28 juin: 62.
  • Samedi 27 juin: 69.
  • Vendredi 26 juin: 58.
  • Jeudi 25 juin: 52.
  • Mercredi 24 juin: 44.
  • Mardi 23 juin: 22.
  • Lundi 22 juin: 18.
  • Dimanche 21 juin: 18.
  • Samedi 20 juin: 26.
  • Vendredi 19 juin: 17.
  • Jeudi 18 juin: 17.
  • Mercredi 17 juin: 14.
  • Mardi 16 juin: 37.
  • Lundi 15 juin: 14.
  • Dimanche 14 juin: 23.
  • Samedi 13 juin: 31.
  • Vendredi 12 juin: 19.
  • Jeudi 11 juin: 33.
  • Mercredi 10 juin: 23.
  • Mardi 9 juin: 16.
  • Lundi 8 juin: 7.
  • Dimanche 7 juin: 9.
  • Samedi 6 juin: 20.
  • Vendredi 5 juin: 23.
  • Jeudi 4 juin: 20.
  • Mercredi 3 juin: 19.
  • Mardi 2 juin: 3.
  • Lundi 1er juin: 9.
  • Dimanche 31 mai: 17.
  • Samedi 30 mai: 17
  • Vendredi 29 mai: 32.
  • Jeudi 28 mai: 20.
  • Mercredi 27 mai: 15.
  • Mardi 26 mai: 15.
  • Lundi 25 mai: 10.
  • Dimanche 24 mai: 11.
  • Samedi 23 mai: 18.
  • Vendredi 22 mai: 13.
  • Jeudi 21 mai 36
  • Mercredi 20 mai: 40.
  • Mardi 19 mai: 21.
  • Lundi 18 mai: 10.
  • Dimanche 17 mai: 15.
  • Samedi 16 mai: 58
  • Vendredi 15 mai: 56.
  • Jeudi 14 mai: 50.
  • Mercredi 13 mai: 33.
  • Mardi 12 mai: 36.
  • Lundi 11 mai: 39.
  • Dimanche 10 mai: 54.
  • Samedi 9 mai: 44.