C'est par 232 voix contre 197, avec l'aide de 10 républicains, que la Chambre des représentants a voté mercredi soir la mise en accusation de Donald Trump. 

Au cœur du cirque politique qui agite Washington, les contorsionnistes ont le premier rôle. Et ils sont républicains. Alors que la mise en accusation («impeachment») de Donald Trump a été votée ce mercredi par la Chambre des représentants après un vif débat, et que le Sénat va devoir instruire le procès en destitution, combien, qui condamnent aujourd'hui l'attaque du Capitole et le jugent responsable, vont au final oser le démettre de ses fonctions? Il faudrait que 17 sénateurs républicains tournent le dos à Donald Trump pour que ce dernier soit privé de ses pouvoirs. 

Lire aussi: Trumpistes armés en colère et impeachment, le cocktail explosif