Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Theresa May a accueilli Donald Trump au palais de Blenheim, jeudi. /Ben Stansall/WPA Pool/Getty Images
© WPA Pool

États-Unis

Donald Trump juge qu’un Brexit léger serait fatal à un accord avec les Etats-Unis

Jugeant sévèrement le «Brexit doux» de Theresa May, Donald Trump dit préférer négocier avec l’UE. Ses propos interviennent alors que le président américain est en visite officielle au Royaume-Uni

Le plan de sortie de l’Union européenne (UE) de la première ministre britannique Theresa May «tuera probablement» la possibilité de conclure un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, estime Donald Trump. «S’ils concluent un accord comme celui-ci, nous traiterons avec l’Union européenne plutôt qu’avec le Royaume-Uni», a prévenu le président des Etats-Unis dans une interview accordée au tabloïd britannique The Sun.

Le gouvernement britannique a présenté jeudi les détails de son plan sur la future relation entre le Royaume-Uni et l’UE après le Brexit en mars 2019. Celui-ci prévoit de mettre en place une nouvelle «zone de libre-échange pour les biens», destinée à maintenir un commerce «sans friction» avec les 27 membres de l’UE.

Lire aussi: Entre Londres et Washington, une relation bien peu spéciale

Le projet doit permettre, via l’instauration d’un «arrangement douanier simplifié», d’«éviter une frontière dure entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande». Ces propositions ont attiré les critiques des eurosceptiques.

Donald Trump regrette par ailleurs que la première ministre britannique ait ignoré ses conseils sur la façon de quitter l’Union européenne. «Je l’aurais fait très différemment», dit-il. «J’ai dit à Theresa May, comment faire, mais elle ne m’a pas écouté.»

Johnson «ferait un bon premier ministre» pour Trump

Ces commentaires surviennent au terme d’une semaine agitée pour la première ministre britannique, après les démissions lundi du ministre chargé du Brexit, David Davis, et du secrétaire au Foreign Office, Boris Johnson, en désaccord avec le plan de sortie de l’UE.

Boris Johnson «ferait un bon premier ministre […] Il a tout ce qu’il faut», a ajouté Donald Trump, disant espérer que Boris Johnson revienne au sein du gouvernement britannique. Le président américain assure cependant ne pas vouloir accroître les tensions entre Theresa May, «une personne sympathique», et son ancien ministre.

Ses propos interviennent alors que le Royaume-Uni lui a déroulé le tapis rouge au premier jour de sa visite officielle dans le pays, dans l’espoir de conclure un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, «les plus proches alliés mais aussi les amis les plus chers» selon Theresa May. C’est une claque pour la chef de l’exécutif, qui a accueilli le président américain et son épouse Melania pour un dîner de gala à Blenheim, jeudi soir.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a