«Parce qu'ils ont échoué à faire les réformes nécessaires et requises, nous allons mettre fin aujourd'hui à notre relation avec l'Organisation mondiale de la Santé et rediriger ces fonds vers d'autres besoins de santé publique urgents et mondiaux qui le méritent», a déclaré le président américain devant la presse. Le virus se propage toujours rapidement sur le continent américain, avec de nouveau plus de 1000 décès en 24 heures aux Etats-Unis et au Brésil. Les Etats-Unis restent de loin le pays le plus touché en nombre de cas (plus de 1,7 million) comme de décès (101'621 dont 1297 jeudi).

Lire également: Donald Trump donne un ultimatum à l'OMS

Possible levée partielle du confinement

A New York, la ville la plus affectée au monde, le gouverneur Andrew Cuomo prévoit toutefois une levée partielle du confinement dans la semaine du 8 juin, à condition que les indicateurs de santé publique soient satisfaisants. Cet assouplissement concernerait principalement le bâtiment et l'activité manufacturière.

Lire aussi l'opinion: Affaiblir l’OMS aujourd’hui est irresponsable