Au milieu des cactus, Donald Trump n’a pas déçu ses fidèles. A quelques kilomètres de Phoenix, la capitale de l’Arizona, l’ex-président républicain a, sans surprise, répété samedi soir ses fausses accusations de «scrutin volé», d'«élection corrompue» et de «fraudes massives», et violemment attaqué son successeur Joe Biden qui vient de vivre une semaine noire. C’est bien toujours tourné vers le passé, l’élection présidentielle de novembre 2020 qu’il n’accepte pas d’avoir perdue, que Trump affronte 2022, année cruciale pour les républicains.