Le pays du vaccin. Malgré un premier confinement levé prématurément, des directives suivies de façon laxiste dans les milieux ultraorthodoxes et quelque 6000 morts, Israël fait office aujourd’hui de premier de la classe. Pour beaucoup, sa campagne de vaccination est le modèle à suivre. Depuis qu’elle a débuté le 19 décembre dernier, l’Etat hébreu, qui a enregistré l’un des taux d’infection les plus élevés du monde, a réussi à renverser la vapeur. Sur les 9, 5 millions d’habitants, 5,1 millions en Israël ont reçu une première dose de vaccin Pfizer. 4,2 millions ont déjà reçu la seconde dose. 55% de la population ont au moins reçu une première dose et 47% une seconde. Parmi les personnes âgées de 50 ans et plus, 90% ont soit récupéré du Covid-19, ou reçu au moins une première injection.

Lire aussi: Le mécanisme multilatéral Covax face aux égoïsmes nationaux