21 décembre 1988: le Boeing 747 effectuant le vol 103 de la Pan Am entre Londres et New York explose au-dessus du village écossais de Lockerbie: 259 personnes à bord ainsi que 11 habitants du village sont tués.

1990: un fragment de détonateur et d'explosif Semtex est découvert dans les décombres. L'enquête s'oriente alors vers la Libye.

14 novembre 1991: les Etats-Unis et la Grande-Bretagne accusent les Libyens Abdel Basset al-Megrahi et Al Amine Khalifa Fhimah d'être impliqués dans l'attentat. La Libye dément.

31 mars 1992: un embargo de l'ONU sur les armes et les liaisons aériennes, que la Suisse applique, entre en vigueur.

11 novembre 1993: le Conseil de sécurité de l'ONU renforce les sanctions.

21 avril 1998: proposition libyenne d'un procès aux Pays-Bas, selon le droit écossais. Quelques mois plus tard, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, puis le Conseil de sécurité de l'ONU acceptent.

5 avril 1999: la Libye livre les deux suspects. L'ONU, l'Union européenne et la Suisse suspendent les sanctions. Londres suspend les sanctions financières, mais pas Washington.

3 mai 2000: début du procès. La défense affirme que deux mouvements terroristes palestiniens sont responsables de l'attentat.

9 janvier 2001: les procureurs demandent à la Cour de déclarer les deux suspects coupables de meurtre. Dans ses plaidoiries, la défense accuse de nouveau des extrémistes palestiniens.

LT