Au Royaume-Uni, il est, de loin, le parti politique qui a connu le plus grand succès depuis deux décennies. En Ecosse, le Scottish National Party, qui milite pour l’indépendance, est au pouvoir sans discontinuer depuis 2007. La première ministre écossaise sortante, Nicola Sturgeon, qui a surpris tout le monde le mois dernier en annonçant sa démission, le répète régulièrement: «huit victoires électorales en huit ans» depuis qu’elle est à son poste. Les sondages continuent à placer le SNP largement en tête, avec 39% de soutiens, certes en léger recul, mais loin devant les travaillistes (28%) et les conservateurs (18%).