Il est 10h et déjà les clients se succèdent à la fenêtre du petit kiosque de vente de pain subventionné de Yasmina qui vient d’ouvrir, dans un quartier populaire du Caire. «Nous distribuons plus de 2500 galettes par jour», explique la tenancière. Chaque bénéficiaire peut prétendre quotidiennement à cinq miches, vendues depuis 1989 au prix dérisoire de 5 piastres (0,003 dollar) l’unité. Plus de 70 millions d’Egyptiens, soit environ deux tiers de la population, bénéficient de ce programme, institutionnalisé sous l’ancien président Gamal Abdel Nasser.