Justice

El Chapo venait en Suisse pour des cures de jouvence

Le procès du baron de la drogue qui dirigeait le cartel de Sinaloa révèle certains liens suisses

Un revolver incrusté de diamants, des propriétés de luxe – dont un ranch à Guadalajara hébergeant des fauves –, au moins quatre jets privés, un yacht baptisé Chapito: du temps de sa «splendeur», le narcotrafiquant Joaquin Guzman Loera, alias El Chapo, menait un train de vie opulent à force de brasser des millions de dollars. Son procès hors norme, qui se déroule à New York, permet d’en savoir davantage sur ses goûts. Et comme pour le baron de la drogue colombien Pablo Escobar, la Suisse en fait partie.

A propos du procès: Au procès d’El Chapo, les narcos prouvent qu’un mur ne servirait à rien