Aux Etats-Unis, la guerre des masques, toujours plus politisée, prend des proportions hallucinantes. C’est particulièrement le cas en Floride. Les tensions se concentrent autour de la rentrée scolaire. Alors que les CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) recommandent le port du masque pour les élèves et que des écoles ont décidé de le rendre obligatoire, le gouverneur Ron DeSantis, un républicain, s’y oppose avec force. Dans sa croisade, il menace les responsables sanitaires et scolaires rebelles de sanctions: suppression de fonds pour les établissements scolaires concernés et salaires amputés – voire carrément suspendus – pour les responsables impliqués dans les décisions. Malgré cela, des écoles résistent. Des collectes de fonds s’organisent même sur internet pour venir en aide aux fonctionnaires menacés.