«Nous avons déchiffré une bobine (...). L’enregistrement qui est à notre disposition confirme qu’il n’y avait pas de problèmes techniques avec l’avion», a déclaré Alexandre Bastrykine lors d’une rencontre avec le premier ministre russe Vladimir Poutine, selon des images diffusées par la télévision russe.

«Le pilote a été informé de conditions météorologiques compliquées mais a néanmoins pris la décision d’atterrir», a-t-il poursuivi. «Les enregistrements de la tour de contrôle que nous avons saisi hier confirment ce qu’ont enregistré les boîtes noires», a ajoutéAlexandre Bastrykine, soulignant que les enquêteurs travaillaient en coopération avec des experts polonais.

Samedi, les autorités russes avaient déjà mis en cause les pilotes polonais. Le commandant adjoint de l’état-major de l’armée de l’air russe, Alexandre Aliochine, avait affirmé que les Polonais avaient ignoré les instructions des aiguilleurs du ciel russes, ces derniers leur demandant d’aller sur un autre aéroport en raison de mauvaises conditions météorologiques