Président du Conseil italien de 2013 à 2014, Enrico Letta a tutoyé les sommets de la politique avant de se tourner vers l’académie. Il a officié plusieurs années comme doyen de l’Ecole des affaires internationales de Sciences Po Paris. Mais la politique et son pays l’ont rappelé. Il est devenu en mars dernier secrétaire national du Parti démocrate italien. Son parti vient de réussir son pari de revenir en force sur la scène politique italienne lors du premier tour des élections municipales. Enrico Letta lui-même a gagné haut la main à Sienne une élection complémentaire pour la Chambre des députés. Il a récemment participé au bout du Léman au sommet global du Geneva Science and Diplomacy Anticipator et s’est exprimé au Graduate Institute. Le Temps l’a rencontré.