Pour passer le pont de l’Oresund, qui traverse la mer Baltique pour unir les deux cités côtières de Malmö et Copenhague, la Suède au Danemark, et plus largement la péninsule scandinave au reste de l’Europe, les Suédois n’ont plus droit à l’erreur.

Leur pays étant sur la liste noire de ceux où le coronavirus circule allègrement, ils ne peuvent le franchir que s’ils travaillent ou possèdent une maison au sud du détroit. Des conditions qui ne s’imposent pas aux habitants des régions de Västerbotten, Blekinge et Kronoberg, qui sont moins touchées. Ceux qui résident dans les provinces frontalières de Scanie et de Halland, au sud de la Suède, peuvent de leur côté passer s’ils sont munis d’un certificat de non-contamination, sous peine d’être renvoyés du Danemark pour «danger sanitaire».