Un sommet Poutine-Zelensky en Turquie prochainement: c’est l’ambition de Recep Tayyip Erdogan, qui propose depuis plus de deux mois à la Russie et à l’Ukraine de jouer les médiateurs. «La Turquie est prête à prendre ses responsabilités pour mettre fin à cette crise entre nos deux pays amis […] Je crois sincèrement que la crise sera résolue par des voies pacifiques et diplomatiques», a espéré le président turc jeudi à Kiev, où l’accueillait son homologue ukrainien, Volodomyr Zelensky.