Le principal foyer de l’épidémie est le département de l’Artibonite, dans le nord du pays. Les statistiques du ministère de la Santé y font état de 497 décès. Quatre décès ont été recensés à Port-au-Prince, la capitale où vivent près de 3 millions de personnes, dont plus d’un million dans des tentes, dans des conditions sanitaires précaires, depuis le séisme du 12 janvier.

Par ailleurs, 11’125 malades ont été hospitalisés depuis la découverte du choléra dans le pays. «Nous avons reçu de nombreux malades ces derniers jours à l’hopital public de la capitale, si cela continue à ce rythme nous allons être débordés très vite», a confié le docteur Yves Lambert, chef des maladies infectieuses de l’hôpital.