Le polémiste d’extrême droite Eric Zemmour va annoncer sa candidature à l’élection présidentielle mardi midi dans une vidéo avant d’être l’invité du JT de 20 heures de TF1, a appris l’AFP lundi soir auprès de son entourage.

«Un message aux Français» sera «diffusé sur nos réseaux sociaux», suivi du 20h de TF1, a-t-on précisé de même source, confirmant une information de plusieurs médias. Plusieurs membres de son entourage ont twitté #Zemmourcandidat.

Omniprésent dans le débat depuis septembre, l’ancien journaliste a vu sa cote gonfler, jusqu’à inquiéter Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national (extrême droite), dont la présence au second tour semblait jusqu’ici acquise.

Premier dérapage

Mais la pré-campagne de l’essayiste rencontre désormais des difficultés, avec des sondages qui stagnent, des salles refusant de l’accueillir, une organisation fragile qui suscite des critiques en interne et des déplacements en province chahutés.

Il a ainsi échangé dimanche des doigts d’honneur avec une passante à Marseille, un épisode dont la photographie a eu un grand retentissement, contraignant Eric Zemmour à reconnaître un geste «fort inélégant».

Selon un sondage diffusé dimanche, il serait crédité au premier tour de la présidentielle, qui se tiendra le 10 avril, de 14 à 15% des voix, derrière Marine Le Pen (autour de 19%). Le président Emmanuel Macron arrive en tête avec 25%. Eric Zemmour tiendra le 5 décembre à Paris une réunion publique, sa première réunion de campagne.