Le contraste est saisissant. Donné perdant dans les sondages, Donald Trump se démène plus que jamais pour donner l’impression d’être indestructible, celui qu’aucune affaire (fiscale) n’ébranle, capable de résister à tout, surtout au covid, qu’il ne cesse de minimiser. Son rival démocrate Joe Biden est bien plus discret. Pour ne pas attraper le coronavirus, donner le bon exemple en matière de gestion de la pandémie. Et peut-être pour se préserver aussi, s’exposer le moins possible aux gaffes, hésitations et absences, qui constituent, avec son fils Hunter, son talon d’Achille. N’a-t-il pas appelé son adversaire «George» en pleine interview, ne se souvenant plus de son prénom? Ou alors s'adressait-il à l'intervieweur, qui s'appelait George?

Retrouvez toutes nos autres chroniques américaines, ici