S’il fallait retenir une phrase prononcée cette semaine dans le cadre de la campagne, ce serait celle-ci: «Ça finira par se refroidir.» Avec un saut de puce en Californie entre deux meetings électoraux, Donald Trump a fait remonter la question climatique en force comme thème de campagne. Alors que des images impressionnantes envahissent le web et démontrent l’ampleur des incendies qui ravagent depuis plusieurs jours la côte Ouest, Donald Trump a fait une nouvelle fois preuve de son climatoscepticisme.

Lire aussi: Comment Donald Trump contribue au dérèglement climatique