Comment. Comment, dans le contexte actuel, s'intéresser aux hésitations et états d'âme de Bernie Sanders, à deux doigts d'arrêter sa course à la Maison-Blanche? Comment parler des nouvelles victoires de Joe Biden aux primaires, alors que plus personne ne doute qu'il sera celui qui affrontera Donald Trump le 3 novembre? Comment évoquer la campagne présidentielle américaine, qui passe au second plan, et risque d'être chamboulée encore davantage par le coronavirus?

Comment ne pas rappeler que, comme Emmanuel Macron, Donald Trump parle de «guerre» contre un «ennemi invisible»? Qu'un navire-hôpital avec plus de 1000 lits devrait faire son apparition dans le port de New York, pour faire face à une pénurie de places dans les établissements hospitaliers. Que des millions d'Américains défavorisés vont probablement recevoir des chèques d'environ 1000 dollars, première bouée de sauvetage. Que cette aide s'inscrit dans le cadre d'un colossal plan de relance économique d'environ 1000 milliards de dollars.

Lire aussi la chronique: Il était une fois en Amérique: Fauteur de troubles

Comment ne pas dire aussi que le secrétaire au Trésor américain a évoqué le scénario d'un taux de chômage de 20%? Comment ne pas relever que, oui, le coronavirus a déjà pour effet une hausse des ventes d'armes aux Etats-Unis. Que le maire de Baltimore, Jack Young, a dû appeler ses résidents à cesser les fusillades pour ne pas remplir inutilement les hôpitaux. Ou que l'un des principaux lobbies pro-cannabis américain, NORML, conseille très sérieusement à ses clients «de ne pas faire tourner les joints»?

Comment ne pas vouloir se focaliser plutôt, au milieu du déluge de témoignages inquiétants et anxiogènes, sur les exemples d'entraide, de solidarité, de systèmes D et les esprits créatifs? Sur tous ces petits riens qui font du bien? Comment ne pas vous parler de cet homme en kilt, qui l'autre jour, dans ma rue, à New York, jouait, seul, de la cornemuse, alors que l'immense parade de la Saint-Patrick venait d'être annulée? Des portes se sont ouvertes, des fenêtres aussi. Pour l'écouter et l'applaudir. A distance. C'était beau.