Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond aux Etats-Unis. Plus de cinquante-six ans après le drame, la justice américaine vient d’innocenter deux hommes condamnés pour l’assassinat du leader de la cause noire, Malcom X. Un incroyable coup de théâtre? Une grave erreur judiciaire surtout, qui avait tout du secret de Polichinelle. Les excuses pour des «décennies d’injustice» du procureur de Manhattan, Cyrus Vance, laissent un goût amer: de sérieux doutes sur la véritable identité des tueurs ont émergé dès 1966, pendant le procès. Et des historiens n’ont cessé de dénoncer les irrégularités de l’enquête du FBI. Mais voilà, les autorités ont préféré fermer les yeux. Jusqu’à ce qu’un documentaire Netflix remette la pression.