Sécurité

Les Etats-Unis, première menace d’une Europe divisée

Donald Trump a non seulement isolé les Etats-Unis, mais il en a fait le premier ennemi de l’Europe. C’est l’un des principaux enseignements de la 55e Conférence de Munich sur la sécurité 

Pour une majorité d’Allemands, la principale menace pour la sécurité en Europe ce sont aujourd’hui les Etats-Unis, loin devant la Russie et la Turquie. Et si l’on demande aux Français de lister leurs principaux «ennemis», là aussi, les Etats-Unis arrivent largement en tête devant la Russie et la Chine. Ce constat ressort d’un sondage («Security Radar 2019 – Wake-Up Call for Europe») réalisé dans sept pays par la Fondation Friedrich-Ebert, basée à Berlin, à l’occasion de la Conférence de Munich sur la sécurité qui s’est tenue ce week-end. «Si on m’avait dit cela il y a quelques années, je n’y aurais pas cru», relève un diplomate suisse.

Lire aussi: Angela Merkel: «Peut-on encore discuter avec les Etats-Unis?»