L’audition publique de Michael Cohen devant la Chambre des représentants restera dans les annales. Et pas forcément pour les bonnes raisons. Il y a eu des semblants de larmes, des échanges vifs, des déclarations stupéfiantes et beaucoup de noms d’oiseaux. Mais pas de révélations fracassantes capables de faire chuter le président. Bien sûr, l’image de Donald Trump, traité de «menteur», d’«escroc», de «tricheur» et de «raciste» par son ex-avocat animé par le goût de la vengeance, n’en ressort pas grandie. Ses affaires financières sont auréolées de zones d’ombre et il a un rapport très spécial avec la vérité. Mais cela, on le savait déjà.

Lire aussi: Le grand déballage de Michael Cohen