Le destin de l'Ukraine se joue en partie à Genève, lors de négociations entre Russes et Américains qui commencent dès ce dimanche soir, 9 janvier. A cette occasion, Le Temps a voulu comprendre plusieurs point de vue sur ce pays dont le devenir est au coeur de tensions géopolitiques d'une extrême intensité.

Lire aussi

Désamorcer d’abord la menace sur l’Ukraine, puis plancher sur la façon d’intégrer l’Union européenne (UE) aux discussions sur la sécurité de son continent en arrivant avec un front uni. C’est dans cet état d’esprit que les Européens abordaient vendredi la nouvelle session de discussions entre Washington et Moscou à Genève. Sans grandes illusions, toutefois, et confrontés à plusieurs clivages internes notamment sur l’attitude à adopter face à Moscou et sur la proximité de Vladimir Poutine avec plusieurs capitales, à commencer par Berlin et Paris.