Donald Trump a réalisé une annonce dont il a le secret, via son compte Twitter, lundi soir. Le président américain a annoncé vouloir «suspendre temporairement» l'immigration aux Etats-Unis pour «protéger les emplois» des Américains face à la crise provoquée par le coronavirus. Le milliardaire n'a en revanche donné aucun détail sur la manière dont il entendait appliquer cette décision et pour combien de temps. 

Lire aussi: Donald Trump à l’épreuve du coronavirus

«A la lumière de l'attaque de l'ennemi invisible et face à la nécessité de protéger les emplois de nos grands citoyens américains, je vais signer un décret présidentiel pour suspendre temporairement l'immigration aux Etats-Unis», a tweeté lundi Donald Trump. Quelque 22 millions d'Américains ont perdu leur travail en raison des conséquences économiques de la pandémie dans le pays.

Candidat à sa réélection, Donald Trump avait fait campagne sur des mesures visant à limiter l'immigration, à l'image de sa proposition de construire un mur à la frontière avec le Mexique. Dès le mois de janvier, le milliardaire américain avait restreint les déplacements avec la Chine, où le Covid-19 est apparu en décembre, avant d'interdire les voyages entre les Etats-Unis et la plupart des pays européens à la mi-mars.

1433 décès supplémentaires en 24 heures

Depuis, lors de son point presse quotidien à la Maison-Blanche, le président américain s'est montré impatient face aux efforts déployés pour lutter contre l'épidémie, semblant encourager les manifestants en colère contre les mesures adoptées dans certains Etats, et approuver la levée du confinement dans plusieurs régions du pays.

Lire aussi: Donald Trump sème la zizanie en encourageant des manifestations anti-confinement

Les Etats-Unis restent le pays officiellement le plus endeuillé au monde par le Covid-19, avec 42 094 victimes de l'épidémie. Plus de 784 000 Américains sont infectés par le virus, selon le comptage de l'université Johns Hopkins actualisé en continu, alors que 72 000 personnes sont déclarées guéries. Lundi, 1433 décès dus au coronavirus ont été enregistrés, un chiffre en baisse par rapport à la veille.

L'épicentre de l'épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis reste New York, même s'il semble que l'Etat ait surmonté le pire de la crise. 478 morts y ont été enregistrés en 24 heures a annoncé lundi son gouverneur, Andrew Cuomo, le bilan le plus bas en plus de deux semaines.