Sous-directrice générale de l'OMS, chargée des maladies transmissibles dont la grippe aviaire, Margaret Chan est une candidate du sérail. Avec le soutien indéfectible de la Chine et de Hongkong, elle pourrait créer la surprise. Diplômée de médecine de l'Université de Western Ontario au Canada, elle dispose d'une très bonne expérience de la gestion et d'une bonne connaissance des enjeux de santé publique. En 1994, elle a été nommée directrice de la Santé à Hongkong, poste où elle est restée neuf ans. Elle a été confrontée à l'une des plus sérieuses alertes de santé publique de ces dernières années avec l'apparition, en Asie du Sud-Est, du SRAS. Un phénomène qu'elle a su combattre avec succès. Elle a mené une campagne intensive qui la classe parmi les favoris.