La vague rose se poursuit. Après le nombre record de femmes – 439! – qui se sont présentées aux élections de mi-mandat en novembre dernier, les résultats ont confirmé la tendance: 95 ont été élues à la Chambre des représentants, 12 au Sénat et 9 à des postes de gouverneurs. La très grande majorité dans les rangs démocrates. Aujourd’hui, avec six femmes candidates à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2020, c’est un nouveau record qui est établi. Et, déjà, une favorite se démarque: Kamala Harris. Si la Californienne est élue, elle deviendrait la première présidente noire des Etats-Unis. Tout un symbole.

La suite de notre opération: Alexandria Ocasio-Cortez, la fougue décomplexée