A l'occasion de sa journée consacrée à la thématique «Médias et conflits», le Festival international du film sur les droits humains (FIFDH) organise ce lundi 14 mars à 18 heures à la Maison des arts du Grütli, à Genève, une «Action en faveur de la libération des otages». Seront notamment présents: Mélanie Betancourt, fille d'Ingrid Betancourt, retenue en otage en Colombie depuis plus de trois ans; Patrick Sabatier, directeur adjoint de la rédaction de Libération, Christian Chesnot, ancien otage en Irak avec son confrère Georges, Malbrunot; Antonella Notari, porte-parole du CICR et Robert Ménard, fondateur de Reporters sans frontières (RSF).

A 20 h 15, au CAC Simon, le film en compétition Miguel: Ne Tërren, d'Enric Miro et Lluis Jené, qui retrace la mort du reporter espagnol Miguel Gil dans une embuscade en Sierra Leone, en mai 2000, sera suivi d'un débat sur la manière de couvrir les conflits. Animé par Richard Werly du service étranger du Temps, il réunira entre autres intervenants: Luciana Castellina, fondatrice du Manifesto, le quotidien italien pour lequel travaille Giuliana Sgrena, l'otage italienne libérée dans les circonstances dramatiques que l'on sait, Hervé Chabalier, patron de l'agence Capa.

Pour plus d'information: http://www.fifdh.ch