Depuis près de six semaines, les forces russes ne cessent de bombarder les infrastructures énergétiques de l’Ukraine. Après leur échec initial de prendre le contrôle de Kiev, puis leur retrait de Kharkiv et enfin de la région de Kherson, elles ont opté pour une autre stratégie. Les attaques incessantes qui continuent à ce jour ont dévasté le réseau électrique ukrainien. Des millions d’Ukrainiens pourraient devoir quitter leur domicile pour éviter la mort. Crimes de guerre, crimes contre l’humanité ou génocide? Ex-procureur en chef du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, et ex-ambassadeur américain pour les crimes de guerre, Stephen Rapp fait le point.