Une puissante explosion a secoué dimanche soir le sud-est de Bagdad, faisant un mort. D'après les autorités, une voiture piégée, qui visait un poste de police plein de militaires américains et de policiers irakiens, aurait explosé prématurément.

La télévision arabe Al-Arabiya a diffusé dimanche soir une cassette audio qu'elle a attribuée à une cellule inconnue du réseau Al-Qaida revendiquant les attaques contre les soldats américains en Irak et en promettant de nouvelles, ajoutant que ces opérations n'avaient aucun lien avec Saddam Hussein.

En Grande-Bretagne, la polémique s'est poursuivie sur les preuves ayant déterminé l'intervention en Irak. L'ancien ministre des Affaires étrangères, Robin Cook, a ainsi demandé dans le Sunday Times que Tony Blair fournisse des détails sur les allégations de vente d'uranium africain à l'Irak.