Après un week-end sanglant qui a fait plus de 60 morts, l'armée américaine a annoncé lundi la mort de cinq Marines dans la province rebelle sunnite d'Al-Anbar. Dans la même province, un lieutenant de la police irakienne a été enlevé et exécuté par balle. Trois gardes nationaux irakiens ont été tués dans une explosion au passage de leur convoi dans le «triangle de la mort». A Baaqouba, une fillette de 9 ans a été tuée dans une attaque visant un officier de police.

Quelque 600 responsables chiites ont annoncé leur intention de former une région autonome au sein d'un Irak fédéral. A l'issue d'un congrès à Najaf, ils ont souligné «l'importance de tenir les élections générales à la date prévue» du 30 janvier. Ils ont annoncé vouloir mettre en place une commission de sécurité pour cinq provinces chiites du centre du pays. LT/Agences