La mèche est allumée, bien malin qui saura l’éteindre. Depuis Jérusalem la poudrière, la colère des Palestiniens détone. La carte et la nature des heurts ainsi que le nombre de personnes touchées ce week-end disent un pays qui pourrait basculer. Plus de 200 Palestiniens et 17 officiers de police israéliens blessés entre vendredi et samedi. Des dizaines d’arrestations. Des interventions israéliennes à coups de grenades assourdissantes, de gaz lacrymogène, de balles en caoutchouc face à des tirs de pierres et de cocktails Molotov.