Soigner est un travail d’équipe, mais le personnel soignant est loin d’être adulé comme une équipe de football. C’est en partant de ce constat que le Comité international de la Croix-Rouge a décidé de lancer, ce mercredi 19 mai, une campagne de sensibilisation sur les conditions de travail des chirurgiens, infirmiers et brancardiers en zone de guerre ou de conflit. Entre 2016 et 2020, l’organisation a dénombré 3 780 attaques perpétrées dans une trentaine de pays à l’encontre du personnel soignant et des infrastructures de santé. «Et ce chiffre ne prend pas en compte les incidents que d’autres organisations ont pu constatés», complète le porte-parole, Didier Revol.

Inversion des rôles

A travers un clip vidéo réalisé par l’agence de publicité Saatchi & Saatchi dans lequel le footballeur Blaise Matuidi fait une apparition, le CICR dresse un parallèle: et si des milliers de téléspectateurs et d’auditeurs suivaient en direct une intervention médicale avec la même ferveur qu’un grand match? Que les médias s’empressaient d’interroger le docteur à sa sortie du bloc opératoire et que les jeunes collectionnaient des images à l’effigie des soignants?