Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Un arbre déraciné sur la promenade des Anglais, à Nice.
© VALERY HACHE/AFP PHOTO

météo

La France frappée par la tempête Eleanor: un mort et 4 blessés graves 

Le passage d'Eleanor (ou Burglind) a fait des victimes en France. Des centaines de milliers de foyers ont en outre été privés d'électricité

Un mort, quinze blessés dont quatre graves, trafic aérien et ferroviaire perturbés, 225'000 foyers privés d'électricité: la tempête Eleanor a semé l'effroi mercredi en France. Des bourrasques ont aussi balayé le Royaume Uni, l'Allemagne et le Benelux, jusqu'en Espagne.

Câbles électriques, objets et arbres sur les chaussées

Un skieur de 21 ans a été tué par la chute d'un arbre sur une piste de la station du Morillon (Haute-Savoie). D'après le dernier bilan de la police et de la sécurité civile, 15 personnes ont été blessées outre-Doubs, dont quatre grièvement, lors du passage de la tempête. Plus de 4300 interventions des pompiers ont été nécessaires. Les quatre blessés graves sont un homme qui a chuté de son toit en Seine-et-Marne, une femme qui a reçu un bloc de ciment dans le Haut-Rhin, un motard qui a heurté un arbre en Eure-et-Loir et une personne blessée dans son véhicule par un arbre dans l'Essonne.

Lire aussi: La tempête «Burglind» sème le chaos en Suisse

Chutes de câbles électriques, objets et arbres sur les chaussées: la circulation sur les routes départementales et nationales, ainsi que sur le réseau ferré, a été perturbée dans plusieurs régions. Aucun train TER n'a circulé en Normandie ou en Alsace, selon la SNCF. En revanche, les TGV ont roulé normalement malgré des retards.

Rafales dignes de Xynthia

Le trafic aérien a été suspendu pendant une heure et demie dans la matinée à l'aéroport de Bâle-Mulhouse. Deux vols ont été annulés, un départ pour Londres et une arrivée depuis Francfort, et trois vols déroutés vers Genève et Milan. A Paris, des retards ont aussi été notés à Charles de Gaulle ainsi qu'à l'aéroport de Strasbourg.

Face à cette tempête venue du nord de l'Irlande, une cinquantaine de départements sont restés placés en vigilance orange par Météo-France, parmi lesquels la Bretagne, la région parisienne, le Grand Est, la Bourgogne-Franche-Comté ou encore la Corse. Météo-France a relevé des rafales à 134 km/h à Roissy et 110 km/h à Paris, mais aussi 147 km/h à Cambrai, ainsi que 137 km/h à Dieppe ou 134 km/h à Metz. Jamais les éléments ne s'étaient pareillement déchaînés depuis huit ans et le passage de la tempête Xynthia. Eleanor s'est dirigée dans l'après-midi vers le sud-est.

France voisine sans courant

Près de 225'000 foyers ont été privés d'électricité. Les principales régions concernées étaient situées à l'est avec 70'000 foyers sans courant en Alsace et en Franche-Comté, 40'000 en Lorraine et 25'000 en Bourgogne, a communiqué Enedis, filiale du groupe électrique EDF.

Lire également: Face à la tempête, les transports suisses souffrent

Les stations de ski ont été directement touchées par les intempéries. Celle de Val-Thorens, en Savoie, a fermé la partie haute de son domaine, le vent s'ajoutant à des chutes de neige exceptionnelles. Les domaines skiables de Chamonix et d'Avoriaz étaient également en grande majorité fermés. Des rafales en moyenne à 150 km/h et même une à 250 km/h aux Arcs 2000 ont été relevées.

A noter que la tempête, qui s'est abattue avant tout sur la Suisse et la France mercredi, n'a pas le même nom pour les habitants de l'Hexagone que pour les Allemands ou les Suisses alémaniques, qui l'appellent «Burglind».

De Londres au Pays basque

En Grande-Bretagne aussi, la météo s'est invitée dans l'après-Nouvel An. «Nous avons constaté de fortes pluies balayant le sud du Royaume Uni, accompagnées de grêle, de coups de tonnerre et d'éclairs, qui ont réveillé les gens», a rapporté un météorologiste. Deux trampolines ont été projetés dans les airs pour atterrir sur une voie ferrée dans la ville d'Aylesbury, au nord-ouest de Londres. Des autoroutes ont aussi été fermées dans le pays en raison de chutes d'arbres et de voitures retournées sur la chaussée. Près de 30'000 foyers étaient encore dépourvus d'électricité mercredi en Irlande.

En outre, au moins 252 vols ont été annulés à l'aéroport d'Amsterdam. Et l'ensemble des Pays-Bas était balayé par des vents de 130 km/h. Un promeneur a été blessé dans le centre du pays par la chute d'un arbre. Des perturbations ont aussi été enregistrées à l'aéroport de Francfort, en Allemagne. Enfin en Espagne, les services météo ont émis une alerte pour les côtes nord. Dans les Asturies et en Galice, les vagues pourraient atteindre 7 m de haut. Un couple est décédé emporté par une grosse vague sur la jetée d'un village côtier au Pays basque espagnol, entre les villes de Deba et Mutriku, ont indiqué dans la soirée les services de sécurité de cette région.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a